Millésime 1994

Commentaires des journalistes...



Bourgogne 1994 :

The Vine - Clive Coates - Mai 1996 : Good colour. Fresh, plump, lovely, and fruity. Good style. For reasonably early drinking, but with no sign of weakness. Good fruit. Shows well. From 1998/99.

Wine Spectator - Novembre 1996 : Top scorer : note 80/100. Fresh, grapery and crisp. Simple but attractive, beaming with sharp, citrusy flavors. Light-bodied. Drink now.

Chambolle-Musigny-La Combe d'Orveau 1994:

The Vine - Clive Coates - Mai 1996 : Very good colour. Lovely succulent nose. This has grip and depth and a lot of finesse. Very lovely fruit. Fine for a village Chambolle. Really lovely on the finish. From 2000.

Richebourg 1994 :

The vine - Clive Coates - juin 2004 : Medium full, mature colour. Slightly reduced and sweaty on the nose. But ripe and soft. Medium to medium-full body. This is now ready. Fresh, ample, harmonious and very enjoyable. But it lacks the distinction of a top vintage. Reasonably positive at the end though. The 1992 is much better. Drink soon. 15

The Vine - Clive Coates - Mai 1996 : Fine colour. Profound and rich and aristocratic. Good oak. Full body. Good ripe tannins. Very long grip. Marvellous fruit. This is excellent. Real intensity and depth. Real dimansion. Very, very long. From 2006.

Wine Spectator - Novembre 1996 : Top scorer : note 90/100. Amazing concentration is its trademark. Its slight roasted chestnut, woody notes distract from the otherwise terrific currant, violet and floral character. Full-bodied, it fills the palate. A little tannic on the finish, but we trust this wine.

**** Excellent. On parlera chaque année davantage de ce petit domaine, jusqu'ici le moins connu de la famille Gros, mais qui donne de loin les plus grands vins. Le patrimoine de vignes est remarquable avec l'une des meilleures parcelles de Clos de vougeot, le Grand Maupertuis, qui a sagement conservé ses vieilles vignes, et une jolie vigne en Richebourg, aux Varoilles, qui donne un vin merveilleusement velouté. La qualité globale a décuplé depuis 1990.

Vinum - Decembre 1996 : ***** Schönes, glänzendes, sattes Kirschrot; verführerische Nase, Kirsche und schwarze Schokolade; Ausatz von voller, satterFrucht geprägt, fleischig und saftig im Mund, rassig, frisch und lang, mit reifem, rundem, gut eingebundenem Tannin; eigenständiger, samtener, vollmundiger und doch nicht vordergründiger, ja sogar eleganter, höchst erfreulicher Wein. 2002-2020.

Guide hachette 1998 : Le dernier millésime élaboré conjointement par le père et la fille avant qu'une retraite bien méritée n'arrête François Gros. Ce fut notre coup de cœur en 1995, pour un radieux 91. Le 94 fait de son mieux, et il mérite pleinement de figurer ici. Sa robe garde des accents palpitants. Son bouquet est très jeune. En bouche, il vous prend par les bras, par l'épaule et vous serre sur son cœur, chaleureux, torréfié. Bon pour l'armée, comme disait jadis : "Bon pour le service ! "

Clos Vougeot " Le Grand Maupertui" 1994 :

Revue du vin de France - juin 1995 : Robe dense, admirable arôme floral et épicé, texture magnifique. Le type même du clos-vougeot parfait, sans emphase, peut-être l'expression la plus élevée du pinot noir en Bourgogne. Il confirme les progrès de ce petit domaine et vérifie l'emplacement idéal de la parcelle qui a donné ce vin, le Grand-Maupertuis, dans la partie supérieure de la mi-côte. *****

The Vine - Clive Coates - Mai 1996 : This is quite firm, even backward. Very good acidity. Quite full, and even solid. But good depth and very good fruit. Ripe, tannic. Fine finish. Fine quality. Lots of complexity. Needs time. From 2005.

Wine Spectator - Novembre 1996 : Top scorer : note 94/100. Succulent berry, anise and mineral flavors jump out of the glass, heralding a wine of finely detailed clarity, build up to formidable richness and freshness, then finish with remarkable elegance and firm tannins. Tempting to drink, but should improve.

Vinum - Decembre 1996 : *****Kirschrot; kräftige, holzgeprägte und konzentrierte Nase, Schokolade, Veilchen und Himbeere; fleischig im Mund, satt, volle Frucht, herbes Tannin, kerniges, saftiges und langes Finale; ein herrlicher, hervorragender, konzentrierter Wein, der unbedingt reifen muss. 2000 - 2008.

Bourgogne Aujourd'hui - Avril 1997 : Robe de belle "tenue", brillante et limpide. Le nez est encore dominé par des notes boisées (70% de fût neuf) : caramel, pain grillé. Le vin a toutefois le gras, le fruit et la puissance pour prendre le dessus très vite. Belle bouteille !

Guide hachette 1998 : Robe très sombre avec des reflets bruns presque noirs. Nez très intense de fruits mûrs, cassis, cerise confites, avec des notes de café. Matière incroyable en bouche, avec des tanins très serrés et denses qui laissent présager une évolution parfaite.

Un vigneron qui a su merveilleusement maîtriser ce millésime difficile par une adéquation parfaite entre le terroir et le cépage. La classe pour cette très grande bouteille de Côte de Nuits. C'est tout simplement superbe. Il faudra lui laisser le temps d'exprimer tous ces arômes. A boire à partir de : 2000. Maturité : 2020. 18/20.

Vosne-Romanée 1994 :

The Vine - Clive Coates - Mai 1996 : fine color. Lovely nose. Concentrated fruit. Oaky. Lots of grip. Lots of class. But above all lots of matière for a village wine. Concentrated on the palate. Nicely austere. This is even better. Very good indeed. Very fine for a village example. From 2002.

Wine Spectator - Novembre 1996 : Top scorer : note 85/100. Packs a lot more flavor into its firm, lithe frame than most village Vosnes of the vintage, offering solid raspberry, mineral and floral flavors that hang on, echoing on the finish. Ready now, better in 1998.

Divinum vinum - Club oeno de l'ENESAD : rouge très intense, violacé. Nez très intense et complexe. Un boisé dosé, des nuances de vanillées. Des fruits cuits (cerise) et de la noix qui rappellent le nez des portos. Une pointe animale également. Une matière impressionnante même si les tanins paraissent encore astringents. Une bouche vanillé, boisée et fruitée avec une belle longueur. Un potentiel important pour ce vin jeune très aromatique. Très prometteur, il faut le laisser vieillir.

Guide hachette 1998 : François Gros a pris sa retraite en 1996. Sa fille Anne, travaillant depuis 1988 avec lui, a pris la direction des vignes et de la cave. Il y a beaucoup de couleur dans ce 94. Il embaume le cassis, la mûre, et le retour d'arômes est composé de tilleul et de verveine. Les tanins et l'acidité sont corrects. Il n'est pas désagréable d'être derrière ces...Barreaux.


Nos millésimes :



1994


1993

1992

1991

1990

1989


1988

 
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.
Réalisé par i-création